Le bon geste : « Chassez les courbatures et les crampes »

Publié le 20 Février 2013

« PLANTES ET SANTE »

n° 131 / Janvier 2013

 

 

Activité physique…, mais aussi jardinage ou bricolage !

les courbatures apparaissent généralement dans les 12 heures qui suivent l’effort et peuvent durer jusqu’à 3 jours.

Pourtant on peut éviter de subir ces contractures douloureuses.

 

Hydratez-vous

Boire beaucoup avant, pendant et après un effort physique, si possible une eau minérale riche en magnésium, permet de prévenir l’apparition de courbatures. On élimine ainsi l’acide lactique qui s’est accumulé dans les muscles.

 

Prendre soin de ses muscles

En général anodine et sans gravité, les courbatures surviennent après une sollicitation musculaire inhabituelle ou très intense. Une alimentation riche en magnésium , protéines et sucres lents, des étirements doux avant et après l’effort aideront à les atténuer.

 

            Adoptez la posture du chat :

-          Etalez votre tapis sur le sol. Placez-vous à 4 pattes en alignant vos genoux et vos poignets, vos hanches et vos genoux. Vos hanches sont écartées de la largeur du bassin, le dos est bien droit, la tête dans le prolongement de la colonne vertébrale.

-          A l’expiration, appuyez les mains sur le sol, arrondissez le dos, le sacrum descend vers le sol, le menton se rapproche de la poitrine.

-          A l’inspiration, creusez les reins, laissez remonter la tête ainsi que le regard, Garder les épaules bien éloignées des oreilles.

 

Un petit-déjeuner riche en magnésium, indispensable au bon fonctionnement musculaire :

 

-          1 verre de flocons d’avoine, un fruit de saison, 1 petite poignée de fruits secs (amandes, noix, raisins, abricots…), ½ verre de lait végétal (amande, soja, riz…)

-          Coupez le fruit en petits dés ; dans un bol, versez les flocons d’avoine, les fruits secs et le fruit ; arrosez de lait.

 

Eloignez la douleur

Si vous n’avez pas su bien doser vos efforts, ou vous avez sollicité vos muscles de façon inhabituelle, et les courbatures commencent à se faire sentir, les muscles sont raides et douloureux, le moindre mouvement est difficile, un bon bain ou un massage aromatique vous feront retrouver l’usage de vos muscles.

 

Massage aux huiles essentielles (à effectuez une fois par jour après une douche ou un bain chaud) :

       1 cuillère à soupe d’huile végétale de millepertuis

       3 gouttes d’huile essentielle de lavandin

       5 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie (propriétés anti-inflammatoires)

                   5 gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre

               Versez l’huile végétale dans le creux de votre main

               Ajoutez les huiles essentielles et mélangez doucement du bout des doigts

         Enduisez vos deux mains du mélange et massez la zone douloureuse de bas en                      haut,  en effectuant des mouvements circulaires.

 

            Bain chaud à la camomille :

La chaleur est la meilleure alliée des muscles endoloris. Si vous n’avez pas la chance de pouvoir faire un sauna, un bon bain chaud peut détendre durablement les muscles. Pour cela, les propriétés anti-inflammatoires de la camomille matricaire aideront à apaiser la douleur.

 

-          50 gr de capitules (fleurs) de camomille matricaire (ou romaine)

-          1 litre d’eau froide

-          1 thermomètre de bain

Versez l’eau froide dans une casserole et ajoutez les capitules de camomille.

Portez à ébullition, puis laisser tiédir.

Faites vous couler un bain à une température de 37°C

Filtrez la décoction et versez-la dans l’eau du bain.

Plonge-vous dans le bain et profitez de ce moment de détente pendant au moins une quinzaine de minutes.

 

Les crampes

Le plus souvent bénignes, les crampes sont le résultat d’une fatigue musculaire. Elles apparaissent souvent au repos, pendant le sommeil ou lors d’un effort prolongé et disparaissent en étirant doucement le muscle concerné. Elles peuvent être fréquentes chez les femmes enceintes ou les personnes âgées.

 

La contracture musculaire

est le signe d’une sollicitation excessive des muscles. Elle apparaît après l’effort. A l’inverse de la crampe ou de la courbature, la douleur est localisée en un point dur et douloureux et peut durer jusqu’à 10 jours.

 

Attention, virus !

Si vos courbatures ne disparaissent pas au bout de 3 jours, ou si elles s’accompagnent de fièvre, elles peuvent être liées à un virus. Prenez des granions de cuivre, consulter un médecin, si elles persistent.

pages 49 et 50

 

 

A lire, disponible à la Bibliothèque de l’UCY :

« Anatomie pour le mouvement », de Blandine Calais-Germain. Editions Désiris.

 

 

 

Présenté par Catherine CUNEY

 

 

 

 

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost0
Commenter cet article

aromathérapie 14/03/2013 14:16

Bonjour,
J'adore le bain à la camomille, c'est vraiment déstressant et il a des vertus thérapeutiques. Merci pour les conseils