La diversité bio culturelle d'après l'oeuvre de Claude Levi-Strauss

Publié le 5 Mars 2010



SANTE YOGA  n° 103 février 2010

Par Denis BROSSIER





Claude Lévi-Strauss : La diversité bio culturelle

(extraits de l'article d'Elisabeth Reichel-Dolmatoff, anthropologue, et Isabelle Clerc)

Les peuples autochtones ne comptent plus que 350 millions de personnes soit 5% de la population mondiale. Mais ils représentent 90% de la diversité biologique où l’on trouve la diversité des modes de vie (cosmologies, savoirs traditionnels d’organisation socioculturelle, politique, spirituelle, artistique, musicale, architecturale, technoscientifique, philosophique, éthique et toute la richesse des médecines et thérapies traditionnelles.)

Pour Claude Lévi-Strauss c’est le jeu des formes originales et uniques développées par chaque culture en relation à d’autres qui produit l’inventivité et la créativité qui garantissent la survie de l’espèce humaine.

Il célébrait les anciens savoirs locaux encore à même de maintenir l’équilibre avec les écosystèmes environnants. Ce n’était qu’en respectant la nature et les communautés autochtones que l’émergence d’un monde plus humain et plus écologique pourrait voir le jour.

Le yoga est loin d’être étranger au message, à la vie et à l’œuvre de Claude Lévi-Strauss qu’il est urgent de relire, comme il est urgent de soutenir les derniers peuples autochtones. C’est ce chemin de sérénité, de force, de vitalité, qui est aussi celui du yoga, qui fera toute la différence quant à la survie même de l’humanité au 21° siècle.

Rédigé par Denis Brossier

Publié dans #Sciences - arts et loisirs

Repost 0
Commenter cet article