Satsang Micheline FLAK : Comment débuter la méditation ?

Publié le 5 Août 2015

Le journal du yoga

N° 163 – juillet août 2015

 

D'après un article de Micheline FLAK, rédactrice de la rubrique mensuelle « Satsang »

 

Question d’une pratiquante de yoga :

« Je suis convaincue des bienfaits de la méditation mais je ne sais par quel bout la prendre. Elle est tellement différente du yoga que je pratique !  »

 

Réponse MF.

- Vous n'êtes pas aussi novice que vous le croyez. Les cours de yoga que vous suivez sont un tremplin pour plonger dans les profondeurs.

Les postures, les exercices respiratoires et votre prise de conscience vous ont préparé au but du voyage : dhyâna, la méditation. Elle recouvre un ensemble d'approches variées qui toutes, visent le Soi.

 

Pour le toucher, nous avons à traverser divers niveaux de conscience.

D'abord, les niveaux du « petit moi » constitué de tendances qui nous tiraillent de tous côtés :

- Le temps qu'il fait, les préjugés de la famille, les diktats de la culture, les tabous sociaux 

- puis les niveaux du moi profond qu'il faut atteindre ; le lieu où réside les déterminations essentielles de notre nature.

 

Pour entrer en résonance cachées favorables à notre évolution, un effort est nécessaire.

Cela aura pour effet de reconnecter entre elles les énergies dissipées et inconsistantes de la surface, le tourbillon de vrittis qui nous épuise et nous attriste. Tenter de rallier les énergies internes nous fait du bien : c'est la concentration. La maîtrise de ce cheval fougueux qu'est le mental demande un travail de longue haleine et de la résolution pour apprendre à se concentrer.

 

Pour cela, entraînez-vous à développer une attention focalisée sur des supports plus ou moins abstraits qui ont fait leurs preuves depuis des millénaires.

Je vous propose d'en étudier quatre :

            - Le premier, le souffle, est le plus classique. Prenez conscience, aussi souvent que possible, en position assise, debout, allongée, de votre respiration. La concentration sur le souffle stabilise et pacifie le mental. Nombre de forme de méditation sont basées sur l'observation des phases respiratoires.

 

Dans les satsangs suivants, je traiterai de trois autres supports adjuvants de la méditation :

le mantra, le mandala et enfin le symbole.

 

Présenté par Catherine Cuney

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA

Repost 0
Commenter cet article

GUILLEMAIN 06/08/2015 11:33

MERCI cela m'aide également. BIEN