Une savoureuse à valoriser : l’aubergine

Publié le 9 Juillet 2014

 

 

Plantes et santé

N° 147  - juin 2014

 

 

D’après un article de Sophie Bartczak.

L’aubergine est présente dans les cuisines du monde entier. Mais vous ignorez peut-être qu’en plus, elle protège notre cœur, notre cerveau et notre peau.

Comment la choisir ?

Ferme avec la peau lisse et brillante ; prenez des aubergines de moyen calibre car leur chair est plus dense et moins spongieuse. Si vous l’achetez bio, vous pourrez consommer sa peau qui contient de nombreux nutriments.

D’où vient-elle ?

Elle est originaire d’Inde où elle y était cultivée depuis très longtemps. Ensuite les navigateurs maures l’emporteront dans le bassin méditerranéen entre le neuvième et le douzième siècle. Elle est toujours très populaire au Moyen- Orient et parée de nombreuses vertus.

En France l’aubergine était une plante décorative avant que son usage alimentaire ne se développe au XIX ième siècle.

Aujourd’hui l’aubergine est un légume emblématique du régime méditerranéen mais ses vertus nutritionnelles propres sont encore trop souvent négligées.

Les vertus de l’aubergine

Avant de devenir un aliment, elle fut utilisée comme plante médicinale. Elle servait à guérir les saignements de gencives, les hémorroïdes, le brûlures ou empoisonnement aux champignons. En médecine chinoise et sous forme de poudre additionnée d’eau tiède elle sert à soulager les rhumatismes et les tuméfactions.

En tant qu’aliment l’aubergine est un bon alcalinisant et un allié minceur (à condition de ne pas l’arroser d’huile en la cuisinant). Elle a aussi un effet rassasiant du fait de sa richesse en pectine.

Ses différentes fibres douces peuvent jouer un rôle dans la prévention du cancer du côlon.

Le pouvoir antioxydant élevé de l’aubergine explique ses vertus sur la sphère cardiovasculaire ainsi que son action anti cholestérol.

Sa richesse en nutriments : magnésium, fer, cuivre, vitamines B1, B3, B6, B9, C et K. Une cure d’aubergines associées à des lentilles traite les problèmes d’anémie.

Sa teneur en potassium (qui a des propriétés diurétiques) aide à lutter contre l’hypertension.

Ce modeste légume a donc de bonnes raisons d’être un invité de choix à votre table sous forme de gratins, tartes, farcies, marinées, …la quantité de recettes pour accommoder l’aubergine ne laisse que l’embarras du choix et permet de se régaler sainement.


 

Présenté par Christiane Delabre                   

Rédigé par UCY

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article