Regard sur le yoga pour les enfants

Publié le 12 Décembre 2012

SANTE YOGA

N°133 - novembre 2012

 

D’après un  article de  Pauline Garaude.

En Inde, il est traditionnel d’enseigner le yoga aux enfants et dans les écoles. En France, il s’implante progressivement …. Développer la concentration, l’écoute, le calme, la confiance… sont des qualités dont les enfants ont besoin dans leur vie comme dans leur scolarité.

LUDIQUE ET CREATIF

Un cours de yoga pour jeunes enfants en forme de conte : par les histoires et le jeu, l’enfant va vivre un temps de relaxation, aborder des postures, développer son sensoriel, sa concentration ainsi que quelques éléments clés du yoga.

Prenons le cas d’Ulrika Dezé : elle a fondé YOGAMINI, une méthode ludique et pédagogique destinée aux enfants et aux adolescents. Dans ses cours elle alterne des postures dynamiques et apaisantes, des moments  de méditation, des coloriages de mandalas, de la musique, des jeux de groupe. Chaque séance se termine par une histoire relaxante, invitation à la détente et à l’éveil de l’imaginaire, vital chez l’enfant.

La première difficulté est de maintenir les enfants concentrés, donc les postures ne sont jamais longues et diffèrent de celles des adultes.

Cette pratique demande une grande créativitéde la part des professeurs.

Micheline Flak, fondatrice en 1978 du RYE (centre de recherche sur le yoga dans l’éducation) Déclare que le yoga est maintenant si populaire qu’il va se développer auprès des enfants et dans les écoles. Les objectifs du yoga sont de rendre les élèves attentifs et concentrés. Des techniques sont mises en œuvre pour rendre le mental actif et réceptif. Mais il y a  aussi un élément essentiel : c’est la relaxation qui repose l’esprit et permet de fixer les connaissances.

Un professeur d’EPS enseignant en lycée et qui a reçu une formation de yoga au RYE, apprend à ses élèves des techniques de respiration basées sur l’expiration. Ces techniques et d’autres pour apprendre à se concentrer sont pratiquées par les élèves qui évaluent leur ressenti et peuvent ensuite utiliser en individuel l’exercice qui leur a fait le plus de bien.

En s’appropriant l’exercice, ils peuvent par exemple l’utiliser pour réviser un examen, quand ils ont le trac ou à n’importe quel moment de leur quotidien.

Ils s’aperçoivent qu’ils ont un cerveau et un cœur et qu’il est possible d’apprendre à le contrôler.


Proposé par Christiane Delabre.

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA

Repost 0
Commenter cet article