Préserver la prunelle de nos yeux

Publié le 12 Décembre 2011

 

                        PLANTES ET SANTE

                   N° 118  novembre 2011

                 Présenté par Christiane Delabre

     

D’après un article de Jean-François Astier

  

        La vie moderne avec ses écrans en tout genre et de nouvelles sources de lumière artificielle qui ont envahi nos espaces professionnels et privés, son alimentation qui n’a pas évolué dans le bon sens met en danger la santé de nos yeux. 

      L’augmentation des allergies témoigne de la sensibilisation de nos yeux au milieu extérieur (atmosphères saturées en particules et polluants entraînant démangeaisons, rougeurs et larmoiements).

      De plus la sédentarisation et la déshydratation font que notre vue ne s’améliore pas au fil du temps et que  des maladies dégénératives de l’œil apparaissent dorénavant avant l’âge de 50 ans.


  Comment nourrir son regard ?

       Afin de prévenir la dégénérescence de la macula ( petite zone spéciale située au centre de la rétine) qui provoque un effet de flou au centre de l’image perçue, notre alimentation est notre premier soutien.

. Il faut rechercher des aliments qui contiennent des oligo-éléments comme le sélénium, le manganèse, le zinc et le cuivre et divers légumes sont recommandés : les épinards, le chou vert, la betterave, la noix, la pomme, le pruneau, le cresson, l’ail et bien sûr la carotte.

. Les acides gras contenus dans les poissons comme le saumon, les anchois, les sardines et le maquereau et aussi les huiles végétales de première pression à froid de colza, de noix et de lin sont bénéfiques à tous les tissus conjonctifs.

 

Comment retarder les troubles du vieillissement ?

    La cataracte est l’une des manifestations les plus courantes du vieillissement du cristallin chez les personnes âgées. Cette opacification est due à l’accumulation de déchets métaboliques mal drainés.

. les voies d’élimination que sont les systèmes lymphatique et hépatique doivent être traités avec, par exemple, des infusions de baie de genièvre ou d’aubier de tilleul.

. pour le foie, réduisez un peu votre appétit et écartez les desserts et autres sucres

rapides !

   Le glaucome, une atteinte grave et irréversible du nerf optique  est dû à une pression oculaire trop élevée.

. la feuille d’olivier qu’on utilise aussi pour normaliser la pression sanguine, peut aider à faire de même sur la pression oculaire et elle stimule aussi le système immunitaire.

    La DMLA qui est une dégénérescence des cellules rétiniennes de la macula  peut

évoluer assez vite au point de rendre impossible la vision de près.

. pour enrayer cette altération recourez aux fruits et légumes qui contiennent les vitamines

C, D et E ( choux, brocolis carottes , kiwis…)

On peut aussi citer d’autres troubles :

   - comme le zona ophtalmologique qui est une maladie rare due à un agent viral

extérieur,

   - les migraines ophtalmologiques et leurs troubles visuels collatéraux.

Mais la vue est aussi très sensible  

   - aux dérèglements de la glycémie, au diabète en particulier ; on peut conseiller le baccharis et le ginseng ou la rhodiola et des tisanes spécifiques qui favoriseront une meilleure gestion du sucre à l’échelle de tout l’organisme.

 

Comment rendre nos yeux plus performants ?

On peut leur offrir une petite cure d’antioxydants et la plus généraliste, la vitamine C naturelle est tout à fait indiquée.

. Les myrtilles, les légumes à feuilles vertes contiennent de la lutéine et de la zéaxanthine substances plus ciblées pour nos faiblesses oculaires.

. Ces deux caroténoïdes sont des précieux protecteurs des cellules photoréceptrices de la macula, notamment contre les lésions dues à la lumière bleue, fortement émise par les éclairages de type  LED.

 

 

Information UCY 

Une conférence est prévue sur le thème " Voir Conscient "

  le mercredi 4 Avril 2012

à l'UCY   14 rue Violet à Besançon


L'Union Comtoise de Yoga accueillera Pierre Bougette qui présentera la méthode de l'ophtalmologue américain du début du vingtième siècle le Dr W.H. Bates ;

il préconise  notamment un repos régulier de nos yeux : il s'agit d'appliquer ses paumes sur les yeux, de manière à faire l'obscurité complète.

 

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article