Pensée du jour

Publié le 20 Septembre 2010

Pas de nouveau germe de vie sans un certain désordre

Être humain, c’est créer suffisamment d’ordre en soi pour pouvoir accueillir une certaine insécurité, un certain désordre dans le moment présent.

Il en va ainsi dans nos vies comme dans l’histoire de l’univers, dans celle des civilisations, des religions et de toutes les organisations humaines.

Nous pouvons pressentir le germe nouveau et être un instrument de sa réalisation, ou nous pouvons nous braquer contre lui et nous efforcer de l’empêcher.

Nous pouvons aller dans le sens de l’histoire, pour y jouer notre rôle, ou le refuser. 


     Jean Vanier, Accueillir notre humanité,

Rédigé par UCY

Publié dans #pensées

Repost 0
Commenter cet article