Passez à la casserole écolo

Publié le 26 Février 2010


Quelle santé

N°45 -  janvier 2010

 

Revue présentée par Monique Guillin






Passez à la  casserole écolo

 

Mijoter de bons petits plats en les gorgeant de substances toxiques ? C'est bien dommage, quand on prend soin de choisir des aliments bio et sains, de tout gâcher en se trompant sur le choix des casseroles et des poêles.

Ne traînez plus vos vieilles casseroles.

Le Teflon envahit les cuisines à partir des années 1960. Mais très vite le doute s'installe sur son innocuité. D'après différentes études il y aurait des risques cancérigènes...

En ce qui concerne l'aluminium, des études contradictoires : on soupçonne l'excès d'aluminium dans le corps d'avoir une influence sur le développement de la maladie d'Alzheimer. L' l'utiliser avec précaution et surtout ne pas le mettre en contact avec les aliments acides qui l'attaquent et en absorbe au passage. Oublier les papillotes avec citron, tomate en papier d'alu.

L'émail oui, mais... pas de chocs, pas de rayures ni de surchauffe, et choisir aux normes NF.

Le cuivre, mais pas de vert-de gris... très bien pour les confitures et bien astiquer.

Le silicone, a voir... pas assez de recul, choisir les moules qui affichent des hautes températures de résistance et les glisser dans un four à chaleur mesurée.

L'inox, alliage de fer, chrome et nickel ne présente aucun risque sanitaire.

Retour à la terre, valeur sûre, millénaire en cuisine, revient en faveur. S'assurer qu'elle n'est pas recouverte de vernis ou d'émail au plomb. Si elle porte la norme NF, c'est mieux.

Le Pyrex, verre qui résiste à des températures élevées, bon marché, sans risque pour la santé,   surtout s'il n'est pas coloré.

La fonte, alliage de fer et de carbone. Après chaque utilisation enduire la cocotte d'huile végétale pour éviter que les aliments attachent. Ne pas stocker les aliments, sinon elle s'oxyde.

 

Rédigé par Denis Brossier

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article