C’est ainsi, vivre : "Les Hauts et les Bas"

Publié le 9 Novembre 2011

 

 Les  Carnets du Yoga 

 N° 300 - Octobre 201

 

Ecrit par François ROUX : dans la rubrique "à cœur ouvert", on peut découvrir ce texte plein de sagesse. 

 

LES HAUTS ET LES BAS

 

L’ombre et la lumière se partagent ta vie.

L’espoir valse avec le désespoir.

La peine et la joie se coursent à travers les jours.

C’est ainsi, vivre.

 Et c’est ainsi qu’il faut prendre la vie, dans le droit fil de ses hauts et de ses bas.

 Ne cherche en aucun cas à supprimer l’une des polarités.

 Sinon, comme dans une ampoule électrique, le courant ne passe plus.

 En tout état de cause, tu n’es pas cette ampoule.

 Tu as même la liberté d’allumer ou d’éteindre, consciemment.

 Avancer vers le divin, c’est cultiver précieusement cette conscience libre.

 Souffrir, tu le sais, c’est t’identifier.

 Lorsque tu décides de t’arrêter, d’écouter, d’observer, ce qui t’affecte s’éloigne.

 En toi existe une zone d’invincibilité.

 Ton for intérieur est bien plus fort que tu ne le crois.

 Mais tu le fréquentes si peu que les toiles d’araignée s’y sont mises.

 Et la poussière, peu à peu, se dépose sur le miroir de ta conscience.

 Puisque ta vie se déroule entre ta naissance et ta mort,

 Apprends à goûter également les mille naissances

  Et les mille morts qui la tissent.

 

François Roux est vice-président de la  FNEY

Professeur et Conférencier dans les Ecoles Françaises de Yoga

 

       Présenté par Christiane Delabre


Rédigé par UCY

Publié dans #Spiritualité-philosophie

Repost 0
Commenter cet article