« les cadeaux de la nature pour hiver lumineux »

Publié le 14 Janvier 2015

 

 PLANTES ET SANTE, 

N° 152 - Décembre 2014

 

 Pendant la saison froide, la vie moderne, sans parler des fêtes de fin d'année, ne nous invite pas à ralentir notre rythme de vie, ce dont notre corps aurait pourtant besoin. Mais si la nature nous impose sa rudesse, elle nous offre aussi les moyens de nous renforcer. Recettes simples, bons gestes et astuces : suivez le guide pour glisser voluptueusement au travers des frimas.

 

S'adapter au froid

 L'on a beau se couvrir (en adoptant la méthode des pelures d'oignon, qui consiste à superposer plusieurs vêtements pour enfermer l'air réchauffé par le corps, assurant ainsi une bonne isolation), l'air que nous respirons reste froid.

Rentrant en contact avec les voies respiratoires, il provoque un refroidissement interne qui fragilise l'organisme. Ce phénomène fait le lit de la prolifération des microbes et des virus si l'on n'est pas en état de se défendre.

Une personne enrhumée ou grippée, dont l'organisme lutte contre l'infection, est donc invitée à rester au chaud, et à profiter de ce que la nature offre de meilleur :

le citron qui arrive à maturité en cette saison (voir recette ci-dessous), les épices, réchauffantes, et les huiles essentielles (Ravintsara notamment qui stimule l'immunité et dont l'inhalation sur un mouchoir ou un oreiller décongestionne les fosses nasales).

 

Faire face à la grisaille

 La luminosité est à son minimum en décembre, la durée du jour étant de 8 heures et 14 mn autour du 22. Si la lumière joue un rôle si important dans la régulation de nos humeurs, c'est parce qu'elle influe, via des capteurs situés dans l'œil, sur la production de sérotonine et de mélatonine.

La 1ère, gère l'activité et la bonne humeur ; elle est transformée, la nuit tombée, en mélatonine, qui gère le repos et les réparations de l'organisme. Mais chez certains, le manque de lumière fait qu'en journée, le corps continue de transformer la sérotonine en mélatonine.

En réaction, il faut prendre l'air au moins une heure par jour, et un peu plus longtemps les jours de grisaille. Si possible, sortez au p lus beau de la journée afin de profiter du soleil qui aidera votre corps à synthétiser de la vitamine D.

 En hiver plus qu'en toute autre saison, il est important d'être à l'écoute de son corps. Notre organisme à besoin de dormir plus.

Il est déconseillé de prévoir de grands changements (à planifier pour le printemps à suivre). Cette période nous invite au calme, à diriger notre énergie vers l'intérieur dans un processus de renforcement physique et psychologique. Elle est idéale pour l'introspection, l'apprentissage, la réflexion et la méditation. On recommande alors de faire le bilan des moments anxiogènes traversés dans l'année, afin de réaliser que souvent, ces peurs n'étaient pas justifiées.

 -          L'exercice physique est d'autant plus important en cette saison qu'il stimule la circulation sanguine, et donc notre résistance au froid. Tout l'enjeu est de tonifier le corps sans pour autant lui faire violence. En cela, les postures statiques (telle que la « posture de l'arbre » ci-dessous) sont parfaites ; elles respectent l'énergie de la saison, à savoir le calme, et permettent un travail d'introspection très puissant.

 

Adapter son alimentation

 En premier lieu, il faut manger chaud aux trois repas 

Abusez des soupes agrémentées d'épices et d’herbes aromatiques telles que le thym.

Favorisez les bonnes graisses, qui limiteront nos envies de viandes : les noix sont idéales, riches en Oméga-3 qui aident à combattre la déprime.

Pour l'apport en protéines, privilégiez les légumes secs, lentilles, pois, haricots. Le sucre et l'alcool sont déconseillés, en guise de coupe-faim plutôt que des sucreries, mangez des fruits secs, du chocolat noir, qui contient du magnésium et de la sérotonine.

 

 LE CITRON DES LES PREMIERS COUPS DE FROID

 -          1 citron coupé en deux  -  1 bâton de cannelle

Faites bouillir 10 mn dans une tasse ½ d'eau.

Ecrasez à la fourchette le citron dans l'eau de cuisson.

Filtrez et buvez le plus chaud possible dès que vous sentez les 1ers symptômes d'un refroidissement

Si vous avez un peu de fièvre, ajoutez 2 clous de girofle et une pincée de thym.

Le citron chaud est excellent en cas de crise de foie

 

 ATTITUDE : LA POSTURE DE L'ARBRE

 -          Mettez-vous debout, le poids du corps au centre des deux pieds alignés le mieux possible.

Arrondissez les bras devant votre poitrine comme si vous faisiez le tour d'un arbre, sans toucher vos doigts.

Vérifiez votre position, baissez et décrispez vos épaules, puis ne bougez plus.

Commencez par 1 ou 2 mn et rajoutez 1 mn chaque jour (l'idéal est de parvenir à une pratique de 30 mn par jour...).

 

 

Proposé par Catherine Cuney

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article