Le sommeil yogique « du quatrième état »

Publié le 19 Mars 2014

Les carnets du yoga

N° 324 - février 2014

 

par Pierre Etevenon 

 

L’auteur nous invite à prendre conscience de l’importance des rêves, de la vie intérieure et de ce qu’apporte la pratique du yoga à ce sujet.

C’est « une exploration temporelle des relations multiples entre les rêves, la vie intérieure et la vie unifiée qui peut être celle de la pratique du yoga. » 

Quand et comment rêvons-nous ? Comment nous souvenir de nos rêves et les décrire ?

Chaque peuple a sa façon de rêver. Pierre Etevenon nous embarque alors dans l’antiquité,

d’abord en Chine : " la Chine prédit par les rêves car le rêve est un voyage de l’âme, l’âme quitte le corps…." 

puis en Egypte : " le double spirituel quitte aussi le corps physique pendant le sommeil et à la mort ",

en Grèce : " Homère distingue 2 voies pour les rêves prophétiques : les rêves de vérité et les faux rêves ",

et enfin en Inde où Il nous explique ce qu’est le 4ème état : " le 4éme état c’est là d’où partent les 3 rayons distincts que sont l’éveil, le sommeil et le rêve. Tout cela coexistent ensemble dans un merveilleux repos. "

ce repos peut s’obtenir avec le yoga (position de shavâsana).

Puis il nous fait remonter encore plus loin avec les peuples premiers,

les Shamans de Birmanie qui " rêvent en famille et se servent de leurs rêves au quotidien ",

les Apaches, les Aborigènes qui " parcourent leurs pistes des rêves qu’ils peignent et dansent. "

 


Cet article m’a plus  car il nous fait voyager dans le temps et l’espace,

il aborde la problématique de la frontière entre rêve et conscience.

Grace aux rêves on peut changer la vie, voir le futur.

 

 

Présenté par Christiane Richet

 

 

Pour aller plus loin : www.sgdl-auteurs.org./pierre-etevenon

 


Rédigé par UCY

Publié dans #Spiritualité-philosophie

Repost 0
Commenter cet article