La Voie de la voix

Publié le 14 Août 2013

Santé yoga

N° 141  -   juillet / Août 2013

D’après un article de Patrick Torre

    L’univers est un immense réseau d’informations, fait de canaux, de vortex d’énergies tourbillonnantes, de matrices interactives. De ces vibrations émane le monde que nous voyons. A chaque instant nous produisons et percevons des millions de signaux vibratoires vers tous les êtres vivants ou inertes de la création.

Superficiellement, les choses nous apparaissent distinctes et séparées mais en arrière-plan il n’en n’est rien «  tout est dans tout ».

Tout est vibration dans l’univers 

et nous devons nous harmoniser avec lui.

Pour cela il faut être « conscient » : nous ne sommes pas séparés du monde ;

de la séparation naissent la dissonance, la tension, le conflit et la maladie.

L’être réunifié est Sain, Saint, Entier.

 

Entrer dans l’univers des mantras :

C’est accepter l’idée que tout s’exprime dans l’impermanence et le mouvement. Même une pierre que nous croyons solide et immuable n’est constituée que de vide et d’ondes vibratoires. L’univers est vide et ceci est très inconfortable pour notre rationalisme intellectuel.

La première attitude consiste à créer de la densité, des formes, du concret pour se protéger du vide et du néant ; dans le but de se rassurer, de fixer les choses. L’égo règne en maitre et l’intellect est roi. Nous avons peur de ne pas tout contrôler et cela nous amène à vouloir figer les choses.

Par conséquent l’espace manque pour savourer l’instant présent car seul le présent peut offrir la jouissance et la joie.

La deuxième attitude repose sur le fait de voir les choses comme elles sont ; on fait face à la vie sans fuir, sans s’oublier dans des activités multiples ; cela ne sert à rien de s’accrocher à des croyances ou de porter des masques ; il suffit de devenir totalement conscient, sans attachement ni dépendance.

Avancer sur la voie de la voix est un chemin intérieur simple et ardu, proche et difficile pour ceux qui se laissent berner par maya (l’illusion) de la matière, des croyances … et ardu car le mental ramène toujours dans la conscience pure, mille pensées parasites qui masquent la vue.

 

La pratique des mantras

 aide à retrouver le centre lumineux qui est en chacun de nous : une réponse qui jaillit de l’instant, une action, une forme adaptée à chaque situation.

Dans cette vision il n’y a aucune identification à la personne, à sa fonction, ni à quoi que ce soit de périphérique.

Celui qui a trouvé son centre peut s’y maintenir

et vivre dans l’harmonie.

En pratiquant le yoga du son et la méditation vous connaitrez la Source. Vous bénéficierez de plus de sécurité, de fluidité, d’acceptation pour avancer dans le flot de la vie.

Le bien-être est la conséquence de la pratique des sons ; ainsi naissent l’apaisement des conflits intérieurs et la joie du cœur vécu dans le chant.

 

Pour aller plus loin :

Cours de yoga du son et formation professionnelle à Paris, La Rochelle et Milan.

Contact : Patrick Torre 06 03 18 07 41

www.yogaduson.net

 

 

Proposé par Christiane Delabre

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA

Repost 0
Commenter cet article