La respiration, une science ?

Publié le 3 Décembre 2014

 

Le journal du yoga


Novembre 2014 n°155


 

D’après un article d’Isabelle Clerc et Pauline Lorenceau.


 

            Les 23 et 24 janvier 2015 se tiendra à la Villette à Paris un colloque consacré à la "respirologie" ; c’est un mot nouveau mais c’est une science bien développée dans d’autres pays.

          Pour le yoga, l’art de la respiration est au cœur de ses pratiques et si le souffle est, en principe, naturel il est possible qu’aujourd’hui nous ne sachions plus bien respirer, ce qui nuit à notre santé sur tous les plans.

 

mantra-hamsa.gifLa formule "HAMSA"


Prononcée comme il se doit avec une forte aspiration HA et expiration SA : c’est l’exercice respiratoire complet.

 

La prière la plus parfaite, la plus primitive et la plus spontanée car elle n’est autre que le souffle. Ce souffle fait participer le yogi à la vie universelle car ce qui vide et remplit sa poitrine c’est l’énergie créatrice et destructrice de l’univers. Respirer c’est prendre et donner.

Ca ne parait pas si compliqué ! Pourtant ce flot du souffle a été détourné de son cours naturel par tous les malaises de civilisation dont chacun fait les frais ; le colloque insistera sur l’importance d’une meilleure connaissance et du meilleur usage de la fonction respiratoire.

 

Le pranayama


Pour Swami Sivananda le pranayama est une science exacte ; en exerçant le contrôle de la respiration « ce que l’on nomme pranayama » il devient possible de contrôler l’esprit. Lorsqu’on pratique le pranayama avec régularité il donne un grand pouvoir de concentration, une volonté à toutes épreuves et un corps fort et en bonne santé.

Les exercices de pranayama sont multiples, variés et progressifs : depuis la grande respiration yogique du débutant jusqu’aux souffles très subtils. Chaque étape doit être maitrisée avant de passer à la suivante : les techniques respiratoires sont de trois types : calmantes, équilibrantes, tonifiantes.


Edouard Stacke 


Il a convoqué les 23 et 24 janvier prochains des intervenants de renom tels que Kiran Vyas, Yves Requena, Dominique Servant, Catherine Despeux et d’autres encore.

Il estime que les individus les mieux lotis sont ceux qui pratiquent régulièrement une activité à même de rendre consciente la respiration et d’enrichir les perceptions corporelles, par exemple la méditation, le yoga, le qi gong, le chant, la musique avec instruments à vent, la plongée en apnée …


Que nous apprend un "respirologue" ?


-    décoder la manière unique dont chaque personne utilise sa fonction respiratoire en relation avec sa façon d’être au monde ;

-  optimiser le potentiel de chacun afin qu’il utilise pleinement sa fonction respiratoire.


Par exemple :

- Quelqu’un qui est en dépression chronique va sous-utiliser l’inspiration et rester limité dans son amplitude ; il va découvrir qu’il peut prendre plus de place, se faire entendre plutôt que de subir les situations.

- Quelqu’un qui cherche à dominer sera en inspiration importante et évitera de vider complétement ses poumons pour avoir le sentiment d’occuper l’espace et ceci au détriment de sa souplesse thoracique et sa fluidité respiratoire.

 

Ce colloque permettra de promouvoir davantage

 "l’éducation à la santé" au travers de cette fonction respiratoire

 qui a un impact important sur la santé globale de chacun.

 

 

Proposé par Christiane Delabre.

 

 

 


Rédigé par UCY

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article

Edouard STACKE 28/12/2014 06:37

Merci Christine de votre soutien dans la promotion du Colloque de Respirologie et de votre relais à l'article sur la respiration du Journal du Yoga.
Très bonne année 2015,

Edouard STACKE