Cultivons la ville

Publié le 21 Mai 2014

Plantes et Santé

N° 146 de mai 2014

 

Entretien avec Yohan Hubert Directeur de l’association française de culture hors sol.
Propos recueillis par Adelinne Gadenne.



L’idée est de faire pousser des végétaux en dehors de la pleine terre.

Cela « permet de cultiver une grande variété d’espèces potagères sur une surface limitée », en recyclant les déchets plastiques et organiques produits en ville et en valorisant les eaux de pluies.

Ces cultures se font sur les balcons, terrasses, toits, murs, trottoirs …..
« des technologies innovantes ont permis de s’affranchir de la terre » Il s’agit de substrat inerte et très léger. Les variétés de plantes qui s’adaptent le mieux à la culture hors sol ont été sélectionnées.

C’est à Grenoble que ce type de culture a pris son essor.

« en 2013 sur la terrasse du centre de culture scientifique de Grenoble, 1500 kg de légumes ont été produits sur 250 m2 ». Ces légumes ont été vendus aux restaurateurs locaux qui viennent eux-mêmes les cueillir.

Yohan Hubert pense que ce type d’agriculture est rentable et pourvoyeuse d’emplois. (400 emplois possible à Grenoble dans ce domaine). Reste désormais à former les personnes. Il espère que de nombreux citadins vont mette en œuvre ces technologies.

 

Intérêt de cet article 

C’est un article optimiste,

« ce type d’agriculture va transformer nos villes, les rendre plus vivables ».

Cela concerne le monde entier.

Cette agriculture urbaine et innovante devrait être encouragée.

 

 

Christiane RICHET

 

 

A noter : Lire aussi dans la même page, le petit article : Paris sous les fraises.

 

 


 

Rédigé par UCY

Publié dans #Environnement-écologie

Repost 0
Commenter cet article