création d'un ministère du yoga en Inde

Publié le 10 Décembre 2014

naranda modi 1erministre indien

Le Premier ministre indien, Narendra Modi (à droite),

 et le maître de yoga baba Ramdev,

lors d'un festival de yoga, à New Delhi (Inde), le 23 mars 2014.


Dimanche 9 novembre 2014, Narendra Modi, Premier ministre indien et fervent pratiquant de yoga, a profité d'un important remaniement ministériel pour créer un nouveau portefeuille, il a nommé un ministre du yoga !

Plus précisément, un ministère chargé des médecines traditionnelles et pratiques (AAYUSH), telles que l'ayurveda, le yoga, l'unani (médecine élaborée au VIIème siècle par les savants arabes et persans, fondée sur l’observation des déséquilibres entre la chaleur et l’humidité des organes, cette médecine puise tous ses remèdes dans les plantes médicinales), le siddha (pratique spirituelle issue de l'hindouisme et visant à réaliser la présence de la divinité en soi et dans la création) et l'homéopathie.

Elles étaient auparavant intégrées dans le ministère de la Santé et constituent maintenant un portefeuille ministériel à part entière occupé par l’ancien ministre du tourisme, Shripad Yesso Naik.

 

Narendra Modi avait demandé à l'ONU, en septembre dernier, d'envisager l'instauration d'une journée mondiale du yoga. "Il ne s'agit pas de faire de l'exercice mais de découvrir le sens de l'harmonie avec vous-même, le monde et la nature", avait-il justifié. Lors de sa visite aux Etats-Unis, il avait aussi parlé de cette discipline indienne traditionnelle avec Barack Obama, "impressionné par l'énergie et la vigueur de Modi", écrivait alors The Times of India.

Le yoga permettra de découvrir le sens de l'unité entre soi,

le monde et la nature.

ADEPTE. Pas étonnant puisque le premier ministre indien est un strict végétarien et pratique quotidiennement le yoga.

Une approche holistique

Dimanche 9 novembre, lors du congrès mondial de l’ayurveda (médecine traditionnelle indienne), Narenda Modi a estimé que

"le yoga avait acquis une reconnaissance mondiale

pour ceux qui veulent vivre sans stress

et choisissent d'avoir une approche holistique de la santé".

Ajoutant que l'ayurdeva parviendrait à atteindre une reconnaissance similaire "si elle est présentée de façon correcte comme un mode de vie".

 

 

 

proposé par Monique Guillin et Dominique Bart

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA, #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article