Satsang avec Micheline Flak : A quoi sert le comptage dans les pranayamas ?

Publié le 18 Juin 2014

le journal du yoga

N° 146 -  janvier 2014

 

Question / réponse avec Micheline FLAK

« Dans les cours de yoga, notre enseignant nous fait souvent compter nos respirations. A quoi sert ce comptage ? » 

 La directive qui vous est donnée ne vous plaît guère, mais elle vous fait poser une bonne question qui, elle-même, en suggère une autre :

 « Qu'est-ce que le yoga ? » A quoi on peut répondre : 

 « C'est une science de la conscience. » Et toute science requiert de l'exactitude.

 

Dans le Hatha Yoga, l'accent est mis sur l'harmonisation énergétique d'une paire d'opposés qu'on rencontre à tous les tournants de la pratique.

Postures et exercices de respiration visent à respecter la balance

entre ida, principe lunaire, et pingala, principe solaire.

L'un est relié au tonus du mental, l'autre à la vitalité du corps.

 

Les médecins occidentaux ne vont pas à l'encontre de cette polarité, en disant que l'équilibre de la personne est soumis à l'action de deux systèmes nerveux :

- le parasympathique-frénateur et le sympathique-accélérateur.

- L'alliance souvent déphasée entre le mental et le corps nous rend tous sujets à des dysfonctionnements.

Le yoga offre pour les prévenir diverses procédures.

La respiration alternée, par exemple.

Dans cette technique, il est important de compter dans la narine gauche (ida) le même nombre de respirations que dans la narine droite (pingala). De cette égale mesure dépend pour une grande part, notre bien-être.

A force d'entraînement, vous vous apercevrez que ces manœuvres de haute précision ont pour effet de vous recentrer.

L'attention soutenue que vous dirigez sur l'énoncé mental des chiffres, va régulariser votre rythme respiratoire et calmer vos émotions.

 

Comptez donc sur le compte pour assurer le maintien de votre pleine conscience. 

 

 

Proposé par Catherine Cuney

 

 

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA

Repost 0
Commenter cet article