LES CARNETS DU YOGA- mai 2009

Publié le 28 Août 2009

 

N° 277 mai  2009


pa Dominique Bart

 

 

         Les yoga sutra de Patanjali, d'après Françoise Mazet (Directrice de EFY Midi Pyrénées)

Le yoga n'est pas simplement postural. Patanjali nous donne un merveilleux outil de transformation. Comme Homère en Occident, Patanjali est un être de légende. Considéré comme un swayambhu, Etre réalisé qui se réincarne  pour venir en aide à l'humanité.

 Il se montre un pédagogue remarquable, sa connaissance du fonctionnement de la psyché est sans faille et son propos éclairant. Les Yoga Sûtra demeurent le texte de référence de tout pratiquant de yoga. C'est un texte fondamental qui concerne toute notre vie et éclaire notre pratique. Ecrit il y a quelques deux mille cinq cents ans, il est composé de 196 aphorismes appelés Sûtra qui signifie perle, fil, ou collier. Le fil conducteur est le 2è chapitre, l'ashtânga yoga ou yoga aux huit membres, qui est la voie de l'action. Le 1er chapitre samâdhi padâ, indique la voie, l'objectif, le 3è vibhûti padâ, l'état qui résulte de l'action, et le 4è, kaïvalya padâ, la libération intérieure.

 

 Nous vivons dans une société qui accorde le pouvoir à l'argent et non à la sagesse. Nous en sommes partie prenante, et en même temps, nous cherchons à ne pas nous laisser emporter. A un moment de notre vie, de notre histoire personnelle, nous avons découvert la voie du yoga et compris que la pratique nous permet d'être créateurs de nos vies, responsables de nos actes. En développant notre capacité d'attention, nous pouvons faire de chaque instant un instant de vie réelle, ni dans le rêve, ni dans le passé, ni dans l'illusion de nos projections.

Nous avons besoin de renouveler l'intérêt qui sous-tend et soutient notre pratique. Les Yoga Sûtra sont un merveilleux guide  qui nous délivre toujours le message dont nous avons besoin quel que soit notre état du moment. C'est un texte ouvert, un miroir qui nous renvoie sans cesse à nous-mêmes. Nous ne pouvons y trouver que notre propre vérité. « Il nous rend conscients, responsables, libres des automatismes et des mécanismes de la pensée et de l'action. Il nous révèle notre capacité d'être, nous permet de modifier notre état de conscience ». Gérard Blitz.

Le yoga est un état, ce n'est pas un savoir, une croyance, une forme, c'est un état, et cela est la chose la plus importante à comprendre. Cette voie passe par la pratique, par une forme d'expérience simple et concrète : sur le tapis, dans la vie quotidienne, dans un état de vigilance permanente.


Pourquoi vivre en yoga ? Patanjali nous le dit très clairement : « pour mettre fin à la dispersion dont nous souffrons, mettre fin à la souffrance existentielle de la condition humaine. Cette souffrance vient de nos relations avec le monde, avec les autres, avec soi-même ».

Si la perception est juste, la relation est juste. Mais nos perceptions sont faussées par les idées que nous avons sur la réalité. Nos opinions, nos conversations intérieures se glissent entre la réalité et l'observateur qui est en nous, faussant nos perceptions.

Patanjali examine qui est l'être humain dans sa façon habituelle de fonctionner. Il nous propose de purifier, de discipliner notre perception, il nous propose une dynamique de perception révolutionnaire.

Il n'est plus question de laisser nos idées et nos émotions maîtresses de nos perceptions. Il s'agit de purifier, de discipliner  notre mental pour que ce soit notre être profond, existentiel qui soit en relation directe avec la réalité.

Il s'agit donc d'une nouvelle façon de vivre, d'une évolution vers un état déconditionné, libéré des automatismes, un état de conscience, de liberté, de créativité et d'amour.

Rédigé par Denis Brossier

Publié dans #YOGA

Repost0
Commenter cet article