LES CARNETS DU YOGA- janvier 2009

Publié le 26 Août 2009

N° 273 – Janvier 2009
par Bernadette Guignot
 



Arthur Avalon

(1ère partie)

(Sir John Woodroffe 1865-1936)


« Quiconque se plonge dans le monde de la pensée tantrique rencontre très vite la présence de Sir John Woodroffe qui signe la plupart de ses ouvrages du nom de plume d’Arthur Avalon ».


La puissance du Serpent
,

La doctrine du Mantra
le très riche ouvrage Shakti and Shâkta 
Mahânirvâna tantra : voici recensés ses principaux ouvrages. Mais qui était vraiment ce personnage ?

Les Carnets du Yoga vous le présente dans ce numéro et celui du mois prochain.

-------
 Nous continuons, avec Ananda Ceballos, notre étude sur les différentes écoles de pensée,
 ce mois-ci 
:

 
La Mîmâmsâ.



«  Le mot qui sert à désigner cette école de pensée, mîmâmsâ signifie littéralement «  exégèse », « investigation » ou «  fait de vouloir intensément penser ».

Son but n’est pas la libération, comme il l’est pour le Védânta, mais l’obtention d’une place dans le ciel après la mort et cette place ne peut être gagnée à moins que l’acte rituel se déroule correctement. En ceci, cette école est inséparable des six «  sciences auxiliaires » du Veda et des Kalpa sûtrâ .Les adeptes de La Mîmâmsâ vident leurs dieux de leur réalité ontologique et ne leur attribuent qu’une existence subsidiaire et dépendante de l’efficacité du rite sacrificiel. Un destinataire de l’offrande est indispensable et les divinités jouent ce rôle : un dieu existe seulement par le nom que le Veda lui donne et c’est la parole védique qui attribue aux dieux leur identité…. »


------
 

Le lotus

C’est l’une des plus anciennes plantes cultivées.
Le lotus est un emblème de pureté et symbole d’épanouissement spirituel.

Cet article nous parle du lotus en tant que fleur sacrée, sa place dans de nombreuses représentations dans l’art,

Le sûtra du lotus, la visualisation du lotus dans les différents chakras, il peut être aussi mandala et posture.


« Jaillissant de la vase, le lotus se dresse devant nous et nous interroge. La fleur de lotus est belle. En elle, nous contemplons la force créatrice en œuvre dans l’univers. Une force dans laquelle nous nous reconnaissons. Symbolisé par le lotus, le travail spirituel nous invite à réaliser cet équilibre entre ce qui nous est donné et ce qui nous est promis. Cette promesse est au cœur de la graine de lotus. Tout homme porte en lui le germe de son épanouissement. »

Rédigé par Denis Brossier

Publié dans #YOGA

Repost 0
Commenter cet article