QUELLE SANTE- octobre 2008

Publié le 24 Août 2009

N° 31

Octobre 2008


par Dominique Bart
 

Editorial « le superflu est essentiel »  …quels sont nos véritables besoins … dans cette grande remise à plat du budget familial… dans « ce n’importe quoi » d’acheteurs aux abois, il faut craindre que « la consommation saine et responsable » ne passe à la trappe… mais n’est-ce pas l’essentiel qui risque de nous échapper ?


Actualités -documentaire  « Nos enfants nous accuserons »

« Monsanto riz jaune » une équipe de scientifiques chinois vient de découvrir la possibilité de contrôler la dispersion dans l’environnement des cultures OGM : ils ont réussi à modifier le gène d’un plant de riz OGM de manière à le rendre hautement sensible à la bentazone, un herbicide auquel les plants de riz conventionnels sont naturellement résistants !


Dossier - « Exhausteurs, ils travestissent le goût »

 


Test

Mieux choisir – « la fine fleur des laits végétaux »  Les laits végétaux ont vu régresser les rhino-pharyngites chroniques, otites à  répétition et allergies en tous genres chez certains enfants... Selon vos besoins vous choisirez, le lait d’avoine moins allergisant que le blé, le lait de quinoa constitue le meilleur substitut de repas occasionnel, le lait de riz pour les sportifs ou les gens souffrant d’obésité, le lait d’amande pour la croissance, facile à digérer et antiseptique intestinal, le lait de noisette pour enfants nerveux, le lait de sésame pour la mémoire…

– « un bon bol de céréales bio pour démarrer la journée » Privilégiez les céréales bio (flocons simples ou müeslis) l’avoine  est recommandée en cas de cholestérol, ses fibres en font baisser le taux dans le sang, et également utile dès les premiers coups de froid pour doper les défenses immunitaires.

Test – « Electricité verte faut-il court-circuiter EDF ? »  Les associations de consommateurs comme Que Choisir recommandent de conserver le tarif réglementé EDF mais si vous êtes polarisé sur une électricité 100% écolo (énergie du vent, biomasse géothermie, soleil,…) reportez vous au test… la majorité de l’électricité produite grâce aux énergies renouvelables est automatiquement acquise par EDF ou les ELD et sont subventionnées par les consommateurs à travers les « charges de service public de l’électricité »  ce qui n’empêche pas certains producteurs sans scrupule de faire certifier une seconde fois leur production déjà vendue. Résultat, certains clients payent plus pour une électricité qu’ils ont déjà financée au travers de la CSPE et qui n’est même pas verte ! Le seul sur le marché qui se fournit directement auprès de petits producteurs écolos et utilise toutes les sources d’énergies renouvelables est l’entreprise Enercoop qui a reçu la note 20/20 par le guide « Ecolowatt » mis en place par Greenpeace. Ils nous font croire que notre assiette est pleine de saveurs et aiguisent artificiellement notre appétit. Ils envahissent nos menus et dérèglent notre organisme. Quels poisons se cachent derrière la grande famille des E620 et consorts … Ils sont interdits dans les produits non- transformés, le consommateur, s’il souhaite les éviter, doit délaisser les préparations toutes faites et se remettre à cuisiner. Voir « la liste noire du mauvais goût » et à dénoncer d’urgence « dix produits truffés d’exhausteurs de goût » … Il existe une solution facile et imparable : manger bio, car tous les exhausteurs de goût y sont proscrits.  film militant sur les bienfaits de l’agriculture bio qui dénonce les dangers des pesticides – sur les écrans.

Rédigé par Denis Brossier

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost0
Commenter cet article