LES CARNETS DU YOGA-octobre 2008

Publié le 23 Août 2009

 

N° 270 octobre 2008

présenté par Deni Brossier

 



Le yoga de l’écoute du silence par Jacques Vigne


Quand on demeure attentif dans le silence on perçoit un son continu, comme un léger sifflement. D’ailleurs « silence » a pour racine latine « silere » : sifflement. Ce petit sifflement est naturel et provient pour partie du bruissement des petites artérioles.

On rapproche dans les Upanishad le chant du silence du Om subtil.

La chandogya Upanishad (1)  commence par un éloge du udgîtha qui signifie le chant (gîtha) à voix haute (ud), « le chant du dessus », le « chant qui vient d’en haut », le om subtil, en d’autres termes le « chant du silence ».

Le son du silence fait percevoir de façon plus aiguë l’espace au point d’y être parfois identifié : « l’espace est le chant d’en haut le meilleur » ( Chandogya Up .,1.8.2)

La vibration du silence est unique et pénètre tout. Le son Om est le mariage du souffle et de la parole.  L’écoute pure et dure du silence est une technique froide de méditation. On a besoin d’y mettre de l’amour pour pouvoir y persévérer.

Abhinavagupta(2) donne de nombreux enseignements sur le son mystique caché.

 

Kabir (3)  dit : « la clarté vient quand le musicien vit dans votre cœur . »

(1)       chandogya Upanishad : la deuxième Upanishad par l’ancienneté. Avec la Brihadaranyaka elle est la source antique des principes fondamentaux de la philosophie du vedanta. C’est dans ce texte que l’on retrouve l’un des 4 grands principes :TAT TVAM ASI : « Cela est Brahman. Tu l’es toi-même ».

(2)       Abhinavagupta : Penseur le plus éminent de la religion shivaïte (fin Xième début XIième) auteur de Tantrâloka : »lumière sur les tantras ».

(3)       Kabir : poète mystique et réformateur, farouche défenseur de l’unité de l’être, indifférent aux dogmes. Ce tisserand musulman vécut à Bénares au XV ième siècle. Il est un des noms les plus fameux et les plus vénéré de toute la tradition indienne.

 

 

Rédigé par Denis Brossier

Publié dans #YOGA

Repost0
Commenter cet article