L'INSOUTENABLE VERITE DE L'EAU

Publié le 18 Juillet 2009

L'insoutenable vérité de l'eau

de Jacques COLLIN

 

J'ai découvert Jacques Collin à l'occasion d'une conférence qu'il donnait sur l'eau au salon bio

à Besançon en avril 2008.

Son  livre « l'insoutenable vérité de l'eau » a été publié en 2004 chez Guy Trédaniel éditeur. J'ai été enthousiasmé par l'approche de l'auteur qui montre que l'eau est un élément fondamental dans le fonctionnement de la vie, de notre vie.

Jacques Collin traque l'eau depuis une quinzaine d'années et montre dans son ouvrage comment celle-ci participe au fonctionnement de la vie dans notre corps.

L'auteur n'est pas un scientifique mais sa démarche s'inscrit à la fois dans une vision de la Tradition alchimique et dans une recherche constante des expériences scientifiques qui éclairent cette vision.

Jacques Collin estime que le temps est venu où l'homme va pouvoir enfin sortir de cette souffrance qui résulte de son écartèlement entre le monde des religions qui n'ont d'intérêt que pour leur dimension spirituelle et les sciences matérialistes qui ignorent cette dimension et réduisent la vie à la matière.

S'appuyant sur la Tradition il dit qu'enfin il est possible de placer l'homme au centre de la croix, non pas celle de la souffrance dans la crucifixion, mais celle du symbole de l'intersection entre le monde terrestre représenté par l'horizontalité et le monde spirituel représenté par la verticalité.

Cette approche  conduit tout au long de l'ouvrage a montré sous un angle scientifique "très abordable", comment l'harmonie de la vie coule en nous, comment nous nous intégrons dans le grand Tout. Il montre comment la Conscience est en nous et comment l'eau dans notre corps est un élément déterminant de la circulation de l'information entre les cellules.

L'auteur crée une unité de pensée entre sa vision spirituelle et la rationalité scientifique.

 

« L'Insoutenable vérité de l'eau »

La  vie sur terre est née dans les océans il y a 2,3 millions d'années. L'eau est donc directement à l'origine de la vie. L'eau est également le constituant principal de notre corps dont il représente 70% de la masse. L'eau douce, essentielle à notre vie, est un bien excessivement précieux puisque si le volume d'eau sur terre était ramené à 1000l, l'eau douce ne représenterait que 3,2 cl c'est-à-dire un dé à coudre !


Mais l'eau a bien d'autres secrets qui la placent au cœur même de la vie. En tant qu'élément de liaison intercellulaire elle participe à la circulation de l'information et de l'énergie partout dans notre corps. Jacques Collin nous montre comment toute la vie et tout l'univers fonctionnent avec des champs électriques - la symbolique du feu - et des champs magnétiques - la symbolique de l'eau -. L'eau dont la molécule chimique est simplement formée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène est en fait porteuse d'une double polarité, l'une positive H+ et l'autre négative OH-. Ses molécules fonctionnent donc comme des piles électriques.

Descendant au cœur de la connaissance de la matière il nous invite à observer le rôle primordial de l'électron,  chargé négativement, et nous dit que c'est la plus petite quantité de matière qui existe, qui n'a d'ailleurs encore  jamais pu être observée par un scientifique.

Au-delà de l'électron, au-delà des photons constituants de la lumière qui sont à la fois onde et particule il envisage l'existence du  « tachyon ».  Ses propriétés dépassent celles attribuées à la matière puisque sa vitesse de déplacement serait de 4 à 5 fois celle de la lumière.

Nous ne sommes alors plus dans l'espace-temps, dans notre monde matériel, mais déjà dans celui de la Conscience pure qui irrigue justement notre monde matériel. Nous sommes bien évidemment aux marges de la science actuelle et l'auteur nous indique certaines expériences qui vont en ce sens.


Il nous dit combien nos maladies de civilisation ont largement pour origine notre coupure avec cette harmonie première qui a pour conséquence des modifications de polarité dans certaines de nos cellules provoquant ainsi la maladie ou affaiblissant nos  défenses aux bactéries et virus.


Il nous parle aussi de certaines  propriétés particulières de l'eau. Par exemple, celle  de mémoriser des informations. Jacques  Benveniste chercheur à l'INSERM a prétendu démontrer par expérience que l'eau avait cette mémoire qui lui permet après des dilutions considérables d'un produit d'en garder les propriétés. Ces propriétés ont pu même être numérisées en 1996 sur un ordinateur et retransmises avec le même effet à de l'eau pure qui n'avait jamais été en contact   avec le produit dilué. Cette expérience rejoint la conception de l'univers selon laquelle il n'est que pensée et que la matière n'est que de l'information qui circule. L'eau intercellulaire est l'élément central de cette  transmission d'informations  dans notre corps.


« Buvez, éliminez » est un slogan publicitaire largement relayé et soutenu par la médecine. Contrairement à la pensée commune actuelle Jacques Collin affirme que l'eau minérale n'est pas bonne à la santé. Les sels minéraux sont peu assimilables et chargent notre corps de déchets inutiles qu'il doit effectivement éliminer. C'est l'eau pure qui est bonne pour la santé et les sels minéraux doivent être absorbés à partir des végétaux qui les ont transformés, notamment en oligo-éléments,  pour être bien assimilables par le corps. L'un d'entre eux, le silicium,  est particulièrement important. Car, au-delà de ses propriétés chimiques, il possède des propriétés magnétiques et électriques bien connues en électronique.

Malheureusement, l'eau pure, largement chargée en ions négatifs est très rare à l'état naturel. Là où elle existe, par exemple aux confins du Pamir, elle a donné aux populations locales des Hunzas une santé et une longévité exceptionnelles leur permettant d'atteindre 120 à 150 ans.

Des études de cette eau ont été entreprises par des scientifiques américains. Ceux- ci sont parvenus à recréer une eau ayant des  propriétés similaires. En 1984, une expérience a permis à une équipe de chercheurs de survivre durant 6 mois uniquement avec cette eau et du jus de fruit montrant par là que ce qui est d'abord essentiel à la vie n'est pas dans les aliments. (Cette eau est commercialisée en France sous l'appellation « Oligobion »)

 L'eau pure permet en effet de capter les énergies subtiles du monde cosmique.

« Boire de l'eau pure c'est passer un pacte avec l'autre partie de soi, celle qui traverse l'éternité, celle qui, au dessus de tous les temps, a toujours su ce qu'était l'amour, le bonheur et l'harmonie. »

« Coup de cœur » Par Denis BROSSIER

 

 

LIVRE DISPONIBLE A LA BIBLIOTHEQUE DE L'UCY

Rédigé par UCY

Publié dans #Groupe lecture - coup de coeur

Repost0
Commenter cet article

Henri 01/07/2018 18:59

OLIGOBION est l’ancien nom du produit . Depuis 2007, il est commercialisé sous la marque NUTRI’Ô https://naturmarket.fr/produit/nutrio/