Le don du souffle de vie

Publié le 13 Avril 2022

 

Le journal du yoga

Février 2022 -  N°235

 

D’après un article de Babacar KHANE

Chers amis en l’Esprit

La pandémie actuelle est venue nous rappeler qu’il n’y a pas de vie sans respiration pulmonaire et cellulaire. Le don du souffle de vie est un moment clé de la création de l’homme (comme nous le rappellent la tradition égyptienne et le récit biblique de la Genèse).

 

 

Les textes des Sarcophages égyptiens

On peut y lire que le démiurge lui-même est passé de l’inertie du non-être d’avant la Création à la conscience et à la vie grâce à la respiration.

Selon les mêmes textes la Création procède d’une expiration.

 

Le yoga et le souffle

Dans l’imagerie populaire le yoga est souvent synonyme de postures acrobatiques ; mais ces postures ne sont pas une fin en soi.

De la plus simple à la plus complexe, elles ont pour but d’aider à libérer le souffle et les énergies latentes, à les faire circuler plus harmonieusement à travers toutes les cellules de notre corps et à apporter la conscience jusque dans les moindres recoins de notre être.

Les postures de yoga sont un moyen d’améliorer la respiration pulmonaire et la respiration cellulaire et de faire circuler les autres souffles.

La prise de conscience du souffle est un des piliers du yoga ; elle est une des voies pour retrouver en nous la présence de la Conscience divine.

 

Ce que dit le Hatha-yoga-Pradipika

" 12 respirations très lentes et profondes nous hissent au niveau de l’abstraction.

" 12 cycles de 12 respirations lentes et profondes nous conduisent à l’état de vraie concentration.

" 12 cycles de 12 fois 12 respirations extrêmement lentes nous amènent au niveau de la méditation.

" 12 cycles de 12 x 12 x 12 respirations très lentes nous établissent dans l’état de perfection ; la concentration parfaite qui permet au mystique de rencontrer DIEU, à l’agnostique d’atteindre lucidité et félicité. »

 

Bienfaits d’une respiration fine, lente et profonde

Elle permet l’accélération de l’évolution spirituelle qui aide en même temps à renforcer la santé, l’immunité et prolonge la vie. C’est aussi un euphorisant gratuit et sans effets secondaires.

Résolution

En ce début d’année prenons chaque jour le temps de diriger notre attention vers notre respiration et d’observer le va-et-vient du souffle. Et prenons le temps d’effectuer chaque jour au moins 12 respirations extrêmement lentes et de nous reconnecter ainsi avec la source primordiale.

 

« La respiration s’amenuise, le mental se dissout

et se découvre la félicité pure et homogène.

C’est cela l’absorption unitive »

Saubhygia lakshmi upanishad 11-15

 

 

Proposé par Christiane Delabre

 

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA

Repost0
Commenter cet article