Méditer, le choix du moment

Publié le 3 Mars 2021

« Quand la colère et le découragement surgissent en vous, soyez bienveillant envers vous-même et transformez vos émotions en énergies de guérison. » "Être ce que l'on est, c'est le fort de l'esprit, c'est la santé, physique et mentale, c'est l'état d'intégrité. ..."

 

On peut s'entraîner n'importe quand.

Mais les débutants auront avantage à choisir une heure calme et paisible.

Le petit matin est un moment propice, car l'esprit reste frais et clair toute la journée. Mais certains se sentent peut-être plus détendu et prêts à méditer le soir. Quoi qu'il en soit, choisissez votre heure, tenez-vous y régulièrement et appréciez-la.

Si possible, ne laissez rien interférer avec votre pratique régulière.

Quels que soient les méditations ou les exercices de guérison que vous effectuez, soyez totalement présent.

Ne rêvez pas, ne faites pas de plans dans votre tête, ne courez pas après le passé, ne vous attachez pas non plus au présent. Toutes sortes de pensées ou d'expériences mentales peuvent surgir pendant la méditation. Au lieu de vous y attacher, laissez-les surgir et disparaître.

Pratiquez tous les jours. Même si vous ne méditez que peu de temps, la régularité vous permettra de maintenir votre expérience contemplative vivante et ferme sur la voie de la guérison.

Combien de temps faut-il méditer ?

 Puisque c'est votre esprit qui effectue la guérison, la réponse est fonctions de vos besoins et de vos capacités. Vous pouvez méditer quelques minutes, un quart d'heure ou une heure. Vous pouvez aussi passer de nombreuses heures en méditation, avec des intervalles de repos sur une longue période. Ne soyez pas obsédé par le temps, cherchez simplement à trouver la durée qui vous convient.

Il est particulièrement recommandé de pratiquer lorsqu'on est heureux, en bonne santé et relativement sans problèmes, car au moment où les difficultés surgissent  - ce qui ne peut manquer d'arriver - on sera prêt à appliquer les " moyens habiles ".

Malheureusement, la plupart d'entre nous ont besoin de rencontrer la souffrance avant de se tourner vers une méthode spirituelle. Seulement, lorsqu'on est envahi par la douleur et la confusion, on a l'esprit moins clair, on a moins d'énergie, et les occasions de s'entraîner sont plus rares.

Voici le conseil que donne Dodrupchen : Il est difficile de pratiquer la guérison

  • Lorsqu’on se trouve en face d'une situation douloureuse, d'où l'importance des exercices spirituels
  • Lorsque des circonstances adverses se présentent, on est alors prêt.
  • Lorsqu'on applique une méthode dont on a l'expérience, le résultat est tout à fait différent.-

 

L'INFINI POUVOIR DE GUERISON DE L'ESPRIT. Selon Le Bouddhisme Tibétain.

Exercices de Méditation Simples Pour La Santé Le Bien-être Et l'Eveil.

TULKU THONDUP

livre disponible en prêt à la bibliothèque de l'UCY pour les adhérents.

 

proposé par Dominique Bart

 

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA

Repost0
Commenter cet article

pasqua 06/03/2021 20:22

merci à vous
josiane