A cœur ouvert : Merci Vivaldi

Publié le 8 Août 2018

       

   

Les Carnets du yoga

N° 366 - avril 2018                                                              

Par François Roux

 

  Toutes les saisons font partie du climat !

        Tu as là une précieuse leçon de sagesse naturelle.

         Bien sûr, tu as le droit de préférer le printemps, ou l'été,          ou l'automne, ou l'hiver.

        Mais l'année, du moins sous nos cieux, ce sont quatre                  saisons.

     Et ces saisons, elles sont en toi, parce qu'en elles tu loges.

        L'art de vivre c'est de les habiter toutes. 

     Et l'art d'être, c'est de t'y sentir également heureux.

        Alors commence le ballet des jours.

 

        Et cette danse, tu y entres en souplesse.

        Le temps qu'il fait n'est pas ce que tu attendais ?

        Laisse ton attente, qui est tension.

        Hisse ton accueil, qui est détente.

        Et laisse-toi porter par le rythme de ce qui t'échoit.

 

        Avec sa prodigieuse alacrité, l'inépuisable séduction de la          partition de Vivaldi trouve là sa source.

        On sent que les quatre saisons, il les aime également.

        Et qu'il s'y accorde avec le même bonheur.

        Le temps qu'il fait est une fête à savourer.

        C'est une ronde conforme à l'universel mouvement                      circulaire.      

     Le printemps se transforme en été, puis en automne, puis           en  hiver.

         Et le cycle recommence, pour la grande joie de la nature.

     Et de l'humain.

         La transformation est le secret de la joie.

 

                                              

Proposé par Monique Guillin

 

 

Rédigé par UCY

Publié dans #Sciences - arts et loisirs

Repost0
Commenter cet article

Jacqueline 23/08/2018 15:21

Original et animé cet article : Lire c'est bien, y ajouter l'écoute c'est mieux . Ai passé un très bon moment. Merci à l'UCY.