Méditation pour le voyageur

Publié le 26 Mars 2016

Quand: Chaque fois que vous en trouvez le temps.

Il n'y a aucun besoin d'avoir une heure fixe, utilisez n'importe quel moment disponible. Dans la salle de bains lorsque vous avez dix minutes, asseyez-vous simplement sous la douche et méditez. Le matin, l'après-midi, juste quatre ou cinq fois, pour de petits intervalles - juste cinq minutes - méditez et vous constaterez que cela devient une constante nourriture.

Durée: Juste pendant quelques minutes.

Première Étape: Détendez la Respiration

Détendez le système respiratoire, rien d'autre. Il n'y a aucun besoin de détendre le corps tout entier. En étant assis dans le train, l'avion ou en voiture, personne ne remarquera que vous faites quelque chose. Détendez simplement le système respiratoire. Laissez-le être comme lorsqu'il fonctionne naturellement.

Deuxième Étape: Observez le Souffle

Fermez alors vos yeux et observez la respiration entrer, sortir, entrer. Détendez-vous simplement et observez la respiration. Dans cette observation, rien n'est exclu, le moteur de la voiture ronronne - parfaitement bien, acceptez. Le trafic passe; c'est bien, cela fait partie de la vie. Le compagnon de voyage ronfle à vos côtés, acceptez. Rien n'est rejeté, vous ne devez pas rétrécir votre champ de conscience.

La concentration est un rétrécissement de votre champ de conscience, ainsi, vous devenez focalisé dans une direction, mais tout le reste devient une compétition. Vous vous battez avec tout le reste parce que vous avez peur de perdre votre focalisation, vous pouvez être distrait et cela devient une perturbation.

Il n'y a aucun besoin de pratiquer pendant vingt-quatre heures.

Juste un doigt de méditation fera l'affaire !

Aucun besoin de boire la coupe entière,

juste une gorgée de thé fera l'affaire.

Rendez cela aussi aisé que possible. Aisé est juste. Rendez cela aussi naturel que possible.

Et ne soyez pas toujours après cela; faites-le juste chaque fois que vous en avez le temps. N'en faites pas une habitude, parce que toutes les habitudes viennent du mental et une personne réelle n'a, en fait, aucune habitude.

 

Osho, Extrait de: Nothing to Lose But Your Head

Rédigé par UCY

Publié dans #pensées

Repost 0
Commenter cet article