La spiritualité d’aujourd’hui

Publié le 30 Mars 2016

Le Journal du YOGA

N° 168 janvier 2016

 

DIRE ET NE PAS DIRE Par Philippe Filliot

Le but de cette nouvelle rubrique est clair : parler de la spiritualité aujourd'hui. Mais ce simple projet se heurte d'emblée à une difficulté de taille :

l'expérience spirituelle est impossible à dire !

Elle échappe fondamentalement aux mots, aux concepts, aux savoirs, aux représentations... Elle est essentiellement insaisissable, indicible, ineffable...

On ne peut en parler que de manière négative. On ne peut s'en approcher que de manière oblique.

C'est la définition de la mystique selon le psychologue américain William James : 

« Le sujet qui éprouve un tel état de conscience dit qu'il ne peut trouver de mots pour l'exprimer. Il faut donc l'éprouver directement, il est incommunicable. »

Comment dire cela ? Il existe pourtant une vaste littérature spirituelle qui tente de formuler ce je-ne-sais-quoi et ce presque-rien.

Les mystiques du monde entier, aujourd'hui comme hier, inventent alors un langage paradoxal pour dire l'indicible et communiquer l'inexprimable :

Maître Eckhart, Silesius, Etty Hillesum, Lao-Tseu, Rûmi, Maharshi... Par des voies singulières et différentes, ces magnifiques paroles témoignent toutes d'un essentiel qui se vit dans la chair. Elles visent à nous toucher au plus profond et au plus intime de notre être, de cœur à cœur, d'âme à âme. Et cela marche ! L'expérience spirituelle est impossible à dire.

« Ames, dites-le. Oh non, ne le dites-pas. » écrivait Jean de la Croix.

 

 

Proposé par Monique Guillin

Rédigé par UCY

Publié dans #Spiritualité-philosophie

Repost 0
Commenter cet article