« Les racines du bien-être »

Publié le 10 Février 2016

Plantes et santé

N° 164 – janvier 2016

 

Dossier traitant des vertus thérapeutiques des racines des sous-sols, 

réalisé par Arnaud Lerch

 

La partie souterraine de la phyto est un monde mystérieux. Si nos anciens

 prélèvent depuis des millénaires les précieuses racines de nos sous-sols pour en tirer avantage, on commence à peine à mettre au jour leurs fonctionnements et l'immense diversité de leurs vertus thérapeutiques.

Ce dossier décrit leurs spécificités et leurs actions sur la vitalité, le stress, l'immunité, la digestion, qui font de ces trésors enfouis nos alliés.

Parmi les plus connues, on peut citer le ginseng asiatique, l'échinacée, la racine de réglisse, la grande gentiane jaune, et parmi celles qui gagnent à être connues : la scutellaire du Baïkal, la racine d'astragale, l'impératoire des montagnes (ou benjoin français) etc.

 

Exercices d'ancrage énergétique  

Lorsqu'on est bousculé par la vie, éparpillé dans ses pensées, qu'on a le sentiment d'être désorienté ou simplement qu'on ressent de la fatigue physique ou mentale, l'ancrage énergétique est une bonne manière de se relier à l'essentiel et retrouver sa place dans l'univers.

 

Un exercice facile consiste à associer respiration et visualisation :

- Debout ou assis, toujours les pieds au sol, fermez les yeux et entamez des respirations amples, lentes et ventrales.

- Commencez à visualiser des racines sortant de vos pieds, vous ancrant peu à peu dans le sol.

- A chaque inspiration, visualisez l'énergie de la terre remontant par les racines et se diffusant dans tout votre corps.

- A chaque expiration, ces racines gagnent peu à peu en profondeur, en largeur et en amplitude,

- s'étendant lentement sur des kilomètres et des kilomètres, traversant et se nourrissant, strates après strates, d'humus, de terre, de minéraux ou de pierres précieuses.

- Vos racines vous rechargent de toute cette énergie terrestre.

- Restez ainsi relié quelques secondes : solide, en sécurité, à votre place.

Ouvrez vos yeux et savourez cette nouvelle et belle énergie.

 

Le nombril du monde

Réservoir d'énergie et source de rayonnement de notre force vitale, le ventre est mis à l'honneur dans les traditions taoïstes comme source de force et d'équilibre. Ce lieu, appelé Hara par les japonais et Dantian inférieur par les Chinois, se situe à trois doigts au-dessous du nombril et à quelques centimètres en avant des vertèbres lombaires.

C'est d'abord un centre de gravité du corps dans les arts martiaux (qi gong, aikido, kung-fu...) comme dans la méditation ou le yoga. Mais c'est également le chaudron du Chi, le lieu de transmutation de l'énergie vitale, par lequel passent les méridiens.

Lorsque nous sommes déconnectés de notre ventre et de notre bassin, le moindre choc peut nous faire vaciller. Au contraire, rester en lien avec son Hara vous permettra de ne pas vous laisser déborder ou déstabiliser.

Pour garder ce lien vivant, pratiquez régulièrement des exercices de respirations ventrales lentes associés à la visualisation :

- debout ou assis sur une chaise, les pieds bien ancrés dans le sol.

- Des massages doux de la région (la technique de shiatsu dite « ampuku » s'en est fait la spécialité) sont également bénéfiques.

Vous multiplierez votre détente, votre énergie et votre assurance.

 

Le chakra racine

Entre le sacrum et le périnée se trouve Muladhara, le premier des sept chakras de la médecine ayurvédique (de couleur rouge, relié à l'élément Terre). Y naissent nos trois canaux énergétiques principaux, ou Nadis. Y sommeille aussi notre Kundalini, énergie vitale harmonisant masculin et féminin en nous.

Muladhara renvoie à notre nature animale, instinctuelle gouvernant nos réflexes d'auto-préservation. Sentiment de « perdre pied », libido difficile, émotions instables ou excessives sont les signes d'un Muladhara déséquilibré.

Pour ré-équilibrer Muladhara :

- contractez les muscles du périnée à l'inspiration en imaginant une énergie rouge montant le long de la colonne et relâchez à l'expiration.

 

 

Proposé par Catherine Cuney

Rédigé par UCY

Publié dans #YOGA

Repost 0
Commenter cet article

JGD 11/02/2016 09:23

Ancrage énergétique : sympa, simple et efficace ! Merci. JGD