Quand je serai grand, je veux être heureux

Publié le 25 Novembre 2015

Sources

N° 32 - Octobre/novembre/décembre 2015 

 

Portrait de Logan Laplante – 15 ans

Logan Laplante a été retiré du système éducatif à l’âge de 9 ans. Ses parents, qui vivent aux Etats-Unis, ont décidé de le scolariser à domicile. L’occasion pour lui de forger son propre programme éducatif, en privilégiant l’art du bonheur.

« En quoi l’école tue la créativité. »

En 2006, l’expert en éducation Ken Robinson a donné une conférence TEDx qui a été vue à ce jour par plus de 34 millions de personnes, un record dans l’histoire de la Fondation TED.

« Notre système d’éducation stigmatise l’erreur. Or, si l’on ne se trompe pas, on ne peut rien produire d’original. Résultat ? Nous éduquons les gens en les empêchant d’épanoui leurs capacités créatives », explique ce spécialiste du développement personnel, de la créativité et de l’innovation. C’est après voir visionné cette conférence que les Laplante, une famille vivant dans le Nevada, ont décidé de retiré Logan, leur fils de neuf ans, de l’école où il était scolarisé. « Je suis très heureux que ma mère n’ait pas cédé à la pression sociale », soutient quatre ans plus tard l’adolescent lors d’une autre conférence TEDx qu’il, cette fois-ci, donnée lui-même à l’Université du Nevada. Le jeune homme évoque avec humour ses priorités.

Etre heureux et en bonne santé

« Quand je serai grand, je veux être heureux comme je le suis aujourd’hui. Pourquoi l’école n’aurait-elle pas pour but l’apprentissage de l’art du bonheur et de l’art de se maintenir en bonne santé ?, suggère-t-il. Logan Laplante a eu la chance de pouvoir créer son propre cursus éducatif, qu’il a baptisé Hackschooling. « Tout peut être hacké, même l’éducation. Je profite des opportunités que m’offrent mon entourage, mon réseau d’amis et ma famille. Je n’ai pas peur de chercher des raccourcis ou des hacks pour obtenir un résultat meilleur et plus rapide. Le hackschooling est un état d’esprit, pas un système, il peut être utilisé par n’importe qui, même par les écoles traditionnelles.

S’inspirant des écrits du docteur australien Roger Walsh, il a créé sa méthodologie pour cheminer vers le bonheur et la santé. Elle est formée de huit principes phares, qu’il s’efforce de mettre en œuvre semaine après semaine : faire de l’exercice, respecter un équilibre nutritionnel, passer du temps dans la nature, effectuer une contribution au service d’autrui, nouer des relations, se ménager des temps de récréation, des plages de relaxation et de gestion du stress, et suivre un engagement religieux et spirituel.

Il insiste pour dire qu’il s’agit plus d’un état d’esprit que d’un système. Le contact avec la nature est pour lui essentiel. « C’est très important pour. Je passe une journée par semaine en pleine nature. J’apprends à écouter la nature, à ressentir les éléments. J’en retire une forme de connexion avec tout ce qui vit, une connexion de nature spirituelle dont ne n’avais jamais eu conscience jusqu’alors. »

L’adolescent pratique le ski à un haut niveau, fait du VT et skate et adore randonner en montagne. "Je n’aimais pas écrire auparavant, car on m’imposait mes sujets de dissertation. J’aime surtout écrire sur le ski. Pour moi, ce sport est synonyme de liberté ; c’est là, hors-piste, dans la poudreuse, que je suis vraiment heureux. "

Less talk, more walk

Aujourd’hui âgé de quinze ans, Logan a réintégré le système scolaire pour préparer le baccalauréat. Mais la Forest Charter School ; où il est scolarisé, à Truckee dans le Nevada, est un établissement pas comme les autres ; Ici, l’emploi du temps est personnalisé et flexible, la présence au cours n’est pas obligatoire et de nombreux enseignements et exercices peuvent être suivis en ligne sur Internet. Durant les mois d’hiver, il a tout loisir de skier quatre à cinq jours par semaine tout en poursuivant son cursus académique. « Ce n’est pas l’école que vous intégrez qui importe, insiste-t-il. C’est l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez et les priorités que vous vous fixez. Je suggère que pour la génération Z (celle des enfants nés après 1996), les enseignements portant sur l’art de vivre heureux et en bonne santé soient aussi importants que les matières scientifiques. »

Il importe avant tout, selon ce jeune homme étonnamment mûr pour son âge, de suivre sa propre pente et ses passions. D’enchainer échecs et succès en tirant des leçons de ces expériences pour faire de nouvelles tentatives. Son slogan : « Less talk, more walk » (« moins de bavardage, plus de marche à pied »).

Eric Tariant

 

Pour aller plus loin : Visionner la conférence TEDx de Logan Laplante : 

Rédigé par UCY

Publié dans #Spiritualité-philosophie

Repost 0
Commenter cet article