Rester jeune d'esprit

Publié le 14 Octobre 2015

Plantes & santé

N° 158 juin 2015

Agnès Rogelet, avec Gérard Wolf

Conseiller en élixirs floraux

« C'est en vieillissant qu'on apprend à rester jeune. »

Blaise Pascal

 

Certains sont tentés de se vêtir comme un ado ou d'adopter le langage « djeune ». D'autres se complaisent à jouer les « anciens » un peu acariâtres, se montrant blasés ou autoritaires. Difficile de trouver sa place quand on n'a plus 20 ans. Cela s'accompagne souvent d'une sensation d'être en décalage, comme si les stigmates de l'âge apparaissaient trop tôt par rapport à ce qui nous anime intérieurement.... Mais ne confondons pas « rester jeune » et « vieillir bien ». Plutôt que de s'interroger sur ce qui caractérise la jeunesse au risque de singer ses cadets ou de se lover dans la nostalgie, s'attacher à accroître sa vitalité se révèle plus profitable.

 

Vivre au présent

Pour nous remettre en phase avec nous-mêmes, les élixirs floraux offrent un bon soutien pour cheminer dans notre existence en gardant cette envie de croquer la vie à pleines dents. Ainsi celui de Sunshine Wattle invite à reprendre confiance dans l'avenir lorsque le passé ternit le présent, celui de chèvrefeuille convient aux adeptes du « c'était mieux avant », et rend optimiste... S'il nous est difficile de nous situer, c'est parce qu'il nous faut trouver la bonne distance entre souvenir et avenir. L'élixir de noyer permet de vivre en douceur la transition vers une autre tranche de vie en se recentrant sur soi, aide à s'adapter sans jeunisme ni défaitisme.

 

Partager ses richesses

Beaucoup acceptent mal leur âge en s'enfermant dans une logique de performance... ils anticipent anxieusement le vieillissement comme une « déchéance ». Mais pour rester combatif, il faut d'abord être bien dans sa peau. Certains « vieux sages » prônent la bienveillance envers les générations qui nous suivent. L'hottonie des marais ou violette d'eau, offre un élixir utile et permet de s'ouvrir aux jeunes sans se réfugier dans la froideur, l'orgueil ou la fausse modestie.

D'autres aînés réclament le respect, imposent leur savoir et se montrent dominateurs. Un élixir du bush australien, Gymea Lily, peut alors amener ces tempéraments dirigistes à plus d'humilité, d'écoute et de reconnaissance...

 

Gourmand de vie

Rien de tel que la curiosité pour passer gracieusement les étapes de l'existence ! 

Garder sa joie de vivre, c'est aussi nourrir des projets, voire des idéaux. Élixir anti-pessimisme, la gentiane est tout indiquée pour ne pas sombrer dans le renoncement au moindre obstacle. Le sentiment d'avancer pour réaliser ses désirs est précieux. Un élixir qui réveille notre âme d'enfant comme Little Flannel Flower peut aussi aider à rebooster sa vitalité.

 

Le goût du jeu, la spontanéité et autres joies simples contribuent à donner du sens à sa vie. Et à considérer l'avenir avec une belle énergie renouvelable !

 

Revue présentée par Monique Guillin

Rédigé par UCY

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article