Agrumes, des zestes de vitalité….

Publié le 27 Mai 2015

Plantes et Santé

N°153 janvier 2015

 

D’après un article de Sophie Bartczak.

 

Les agrumes sont des aliments remarquables, ils sont à la fois toniques, anti-infectieux, amis du cœur et anti-cancer.

Citrons, oranges, pamplemousses, mandarines et clémentines font partie de la même grande famille des agrumes, agrumes hespérides (leur nom botanique) en référence aux pommes d’or du jardin des Hespérides qu’Hercule avait pour mission de cueillir dans ses douze travaux.

Jus ou fruits ?

C’est le fruit entier qu’il faut privilégier pour ses vertus santé et son faible apport calorique.

Les jus peuvent être très sucrés (oranges notamment) et l’absence de fibres entraîne une absorption rapide du glucose dans le sang, plutôt nocive le matin à jeun.

Certaines précieuses molécules comme les flavonoïdes sont plus présentes dans les fruits entiers.

Leur teneur en vitamine C

Les agrumes sont dans le top 20 des aliments les plus riches en vitamine C. Une belle orange couvre presque nos besoins quotidiens dans ce domaine, de même que deux ou trois mandarines.

Ils sont anti- infectieux

Le jus de citron par exemple est un antioxydant essentiel à la santé car il permet de mieux absorber le fer, d’améliorer la cicatrisation, de métaboliser le cholestérol et de stimuler nos mécanismes de défense face aux agressions microbiennes et de retrouver la vitalité.

Les flavonoïdes présents en grande quantité dans ces fruits stimulent également l’immunité de l’organisme.

Et de plus ils protègent notre système cardiovasculaire

De multiples composants des agrumes agissent pour nettoyer, purifier, assainir le sang, améliorant la qualité des vaisseaux sanguins et donc, notre santé cardiaque en limitant notamment le mauvais cholestérol (HDL).

L’hespéridine (anciennement appelée vitamine P) entre dans la fabrication de médicaments protecteurs des vaisseaux sanguins ; elle est surtout présente dans la partie blanche de la pelure et dans les membranes et en moindre proportion dans les pépins et le jus.

Les oranges et les clémentines comportent aussi des caroténoïdes bénéfiques pour le cœur.

Anti- cancer

D’après le chercheur québécois Richard Beliveau, consommer régulièrement des agrumes permettrait de réduire de moitié le risque de développer les cancers du système digestif ;

les molécules anti cancéreuses des agrumes (flavonoïdes et mono terpènes) agissent à plusieurs niveaux et permettent de réduire l’inflammation et d’empêcher la croissance des tumeurs.

Attention aux interactions

Le pamplemousse (bien moins l’orange et pas du tout la clémentine) interfère avec de nombreux médicaments augmentant leur quantité dans le sang ; c’est le cas des médicaments contre le cholestérol, de la classe des statines, et des immunosuppresseurs: un comprimé pris avec un verre de jus de pamplemousse pourrait devenir l’équivalent de 20 comprimés !

 

Beaux et joyeux, les agrumes apportent une note pétillante

et réconfortante à l’hiver.

 

Présenté par Christiane Delabre

 

Rédigé par UCY

Publié dans #Santé-alimentation -

Repost 0
Commenter cet article